L'ancienne ligne de chemin de fer et ses gares

Le Chemin de fer de l'Est de Lyon (CFEL) est un ancien réseau ferroviaire secondaire qui reliait la Gare de Lyon-Est à Aoste via Crémieu, Saint-Hilaire de Brens (Bifurcation vers Jallieu) et Soleymieu-Sablonnière (Bifurcation vers Montalieu).

Le 14 août 1877, M. Bachelier proposa un projet, au titre des chemins de fer d'intérêt local, pour relier Lyon à Saint-Génix-d'Aoste (renommé depuis Saint-Genix-sur-Guiers). Il obtint une concession. Il céda ses droits à la Société belge des chemins de fer, qui, après réalisation des travaux, créa la Société anonyme du Chemin de fer de l'est de Lyon (CFEL).  C'est cette dernière qui ouvrit la ligne à voie normale, ainsi que ses deux embranchements aux dates suivantes :

  • - De Lyon (gare de l'Est) à Saint-Génix-d'Aoste le 23 octobre 1881. D'une longueur de 72 km et comportant 21 gares.
  • - De Soleymieu - Sablonnières à Montalieu, le 18 juin 1882. D'une longueur de 19 km, et comportant 5 gares.
  • - De Montalieu à Amblagnieu, le 1er décembre 1884. D'une longueur de 3 km, et comportant 2 gares.
  •  - De Saint-Hilaire-de-Brens à Jallieu, en 1899. D'une longueur de 11 km et comportant 4 gares.

 

2 gares sont sur la commune : une nommé Gare de Saint Savin, situé au niveau du Rond-point entre la RD522 et la RD143. Et une gare à Flosaille. 

Comme de nombreuses autres lignes secondaires, concurrencées durant l'entre-deux-guerres par la croissance de l'automobile et des compagnies d'autocars, le CFEL arrète progressivement le transport des voyageurs entre 1935 et 1939, mais continue d'assurer celui des marchandises.

La Seconde Guerre mondiale entraînant d'importantes pénuries de carburants, le service voyageur reprend en 1939, et contribue au ravitaillement des Lyonnais.

La branche de Jallieu est totalement fermée en 1942.