Rituel de l'église de Demptézieu

Rituel en vigueur depuis 650 ans.

En 1348, la peste noire sévit à Demptézieu. Près de 1/3 de la population française fût décimée.

13 habitants de la commune auraient survécu, dont Monsieur Mathian. Cet homme, se voyant atteint, procéda à l'ablation de son doigt de pied pour éviter que le mal ne l'envahisse. 

Il fit alors voeu et promesse que, s'il avait la vie sauve, il offrirait au patron de la paroisse : Saint Barthélémy, un "quart" (12kg) de blé, au cours de la messe patronale du 24 août.

L'homme survécut à la peste.

Depuis 650 ans, chaque année, le 24 août, une bénédiction de l'offrande du blé est faite pendant la messe.

Ainsi depuis cette époque, l'ainé des descendants Mathian perpétue la tradition de l'offrande du blé bénit.

Tous les participants de la messe emportent une poignée de ce blé bénit, symbole de la protection de leur maison.